CHRISTOPHE GAUZERAN

Comédien de formation, Christophe Gauzeran se produit sur la scène théâtrale tout comme à la télévision. Fort de ces expériences, il monte la Compagnie Fahrenheit 451 en tant que metteur en scène en 2004, afin de transmettre sa vision du théâtre à ses comédiens.

C’est tout naturellement qu’il se dirige vers la formation, en enseignant l’Histoire du théâtre français contemporain et la dramaturgie à NYU in France depuis 2000 ainsi qu’à Paris X Nanterre,
et à l’ICART-Paris. En parallèle, Christophe Gauzeran anime des actions professionnelles de pratique théâtrale pour divers publics.

En janvier 2016, il rejoint Donoma Formation suite à sa rencontre avec Emmanuel Oger sur les planches
de Don Quichotte en 2011. Son attrait pour l’enseignement l’a amené à entrer dans le domaine
de la formation professionnelle, afin de faire rayonner les enseignements de l’association. Au contact
des autres formateurs, en assistant aux formations et au travers des réunions d’équipe sur l’écriture
de nouvelles formations, il se forme à l’accompagnement du désir et de la sexualité des personnes
en situation de handicap ou encore aux troubles du comportement et psychiatriques. De 2016 à 2020, Christophe Gauzeran forme les professionnels de plus de 60 EHPAD.

Son expertise de formateur sur les thématiques de la bienveillance de soi et de l’autre ou encore
des relations harmonieuses avec la famille l’amène à rencontrer les encadrants et soignants du domaine
du handicap, dans les établissements d’Ile-de-France ou encore de Corse. Après avoir mené des actions dans plus de 20 structures handicap (MAS, FAM, IME, ESAT), Christophe Gauzeran participe à l’écriture
de nouvelles formations dans ce domaine, comme une formation sur l’accompagnement du désir
et de la sexualité des personnes en situation de handicap.

Mêlant ses expériences dans le domaine de formation et dans la mise en scène, Christophe Gauzeran utilise aussi la méthode du théâtre forum pour former les professionnels, en tant que comédien et médiateur. C’est à la suite de ses interventions en EHPAD et en établissements handicap qu’il entre dans le domaine
de la grande précarité en jouant face aux publics de la Fondation de l’Abbé Pierre, de l’Amli,
de la Croix Rouge ou encore du Samu Social.